Le dirigeant chinois appelle à des pourparlers de paix avec l’Ukraine, mais ne condamne pas la guerre de la Russie

Le dirigeant chinois Xi Jinping a réitéré la position de Pékin sur la nécessité de pourparlers de paix pour mettre fin à la guerre en Ukraine lors du sommet du G20 à Bali. C’est ce que rapporte CNN.

« Xi Jinping a souligné que la position de la Chine sur la crise ukrainienne est claire et cohérente, il préconise un cessez-le-feu, la fin de la guerre et des pourparlers de paix » – lit-on dans le rapport sur la rencontre bilatérale du dirigeant chinois avec le président français Emmanuel Macron, publié par la télévision d’État CCTV.

Dans le même temps, Xi Jinping n’a toujours pas condamné l’invasion militaire de la Russie en Ukraine.

Bien que la Chine ait toujours appelé à la fin des hostilités en Ukraine, elle a refusé de condamner l’invasion de la Russie. Au lieu de cela, Pékin a appelé à la reconnaissance des « intérêts légitimes de sécurité de toutes les parties », tout en rejetant la responsabilité du conflit sur les États-Unis et l’OTAN.

Plus tôt, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, lors d’une session spéciale, une résolution appelant la Russie à compenser les dommages causés par l’agression de grande envergure.

Dans le même temps, la Chine faisait partie des 14 pays qui, avec la Russie, ont voté contre la résolution.

Retour en haut