Le G7 condamne la Russie pour avoir « enlevé » les responsables de la centrale nucléaire en Ukraine

La direction de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia a été enlevée par la Russie, et le G7 a exigé que l’Ukraine obtienne immédiatement le contrôle complet de l’installation.

Les directeurs généraux de la non-prolifération du G7 ont déclaré : « Nous condamnons l’enlèvement répété par la Russie de la direction et des travailleurs ukrainiens de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia », dans une déclaration, selon Reuters.

« Nous exhortons la Russie à rendre immédiatement le contrôle total de la ZNPP à son propriétaire souverain légitime, l’Ukraine », a-t-il déclaré.

La plus grande centrale nucléaire d’Europe a été reprise par les militaires russes au début du mois de mars.

La compagnie d’énergie nucléaire ukrainienne, gérée par le gouvernement, a accusé la Russie de détenir deux hauts responsables de la centrale.

Oleg Kostyukov, directeur des technologies de l’information de la centrale, et Oleg Osheka, directeur général adjoint, ont été « enlevés » par les forces russes lundi, selon Energoatom, et « emmenés vers une destination inconnue », a indiqué l’Agence France-Presse.

Energoatom a demandé à Rafael Grossi, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, de faire tous les efforts pour obtenir leur libération.

Valeriy Martyniuk, un autre fonctionnaire de ZNPP, a été libéré, selon les médias.

Retour en haut