L’Iran admet avoir fourni des drones à la Russie et se félicite pour leur « efficacité »

Pendant des mois, l’Iran a tenté de nier avoir fourni à la Russie des drones kamikazes, avec lesquels les envahisseurs russes attaquent l’Ukraine. Cependant, aujourd’hui, Téhéran se félicite que ses drones fassent prétendument preuve “d’efficacité”.

Source : SkyNews.

Le général en chef iranien vient de déclarer que l’utilisation des drones kamikazes iraniens dans la guerre Russie-Ukraine montre que Téhéran est un acteur crucial dans ce domaine. La déclaration correspondante a été faite par le chef d’état-major des forces armées iraniennes, le général de division Mohammad Bagheri.

Ces derniers mois, les forces russes ont de plus en plus utilisé des drones de fabrication iranienne pour bombarder l’Ukraine, tuant des civils et endommageant des infrastructures énergétiques.

Que dit le général iranien à propos des drones ?

Le général iranien Bagheri trouve très honorable que la Russie utilise ses drones pour des attaques terroristes contre l’Ukraine. C’est pourquoi, selon lui, Téhéran serait devenu le leader sur le marché des drones de combat.

« Le climat actuel d’arrogance (une référence aux États-Unis et à leurs alliés – ndlr) concernant l’utilisation des drones iraniens dans la guerre en Ukraine fait partie de la guerre psychologique de l’ennemi », a déclaré le général de division Mohammad Bagheri, selon l’agence de presse Tasnim.

« Outre le fait que beaucoup de ces affirmations peuvent être fausses, cela montre l’efficacité, l’importance et le haut rang de la République islamique dans le domaine des drones », a-t-il affirmé.

Bagheri n’a pas voulu mentionner que les forces armées ukrainiennes peuvent désormais abattre presque tous les drones kamikazes lancés par les Russes.

L’Iran a nié avoir fourni à la Russie des drones destinés à être utilisés en Ukraine. Pourtant, il a déclaré en novembre qu’il avait vendu les armes à Moscou avant le début de l’invasion de l’Ukraine. Cependant, les preuves montrent que la Russie a reçu de nouveaux lots de drones ces derniers mois.

L’Iran a admis avoir fourni des drones à la Russie, mais a assuré que c’était avant la guerre.

Le 5 novembre, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, a admis pour la première fois que son pays avait effectivement fourni des drones à la Russie. Il a toutefois nié toute livraison après le 24 février 2022 et a déclaré que Téhéran avait vendu un lot prétendument limité de drones.

Le premier ministre iranien a ensuite déclaré avec cynisme : « Nous avons donné à la Russie un nombre restreint de drones quelques mois avant la guerre en Ukraine ».

Néanmoins, plus tard, la Russie a reçu un nouveau lot de drones de l’Iran et a recommencé à attaquer l’Ukraine, en particulier le Sud et Kiev.

Read all articles by Insight News Media on Google News, subscribe and follow.
Retour en haut