L’UE a approuvé des sanctions contre l’Iran pour la livraison de drones à la Russie

L’Union européenne a approuvé des sanctions contre l’Iran concernant la fourniture de drones kamikazes Shahed à la Russie. Les discussions entre les États de l’UE sur cette décision n’ont duré que 3 jours.

Des restrictions sont appliquées contre les organisations qui fournissent des drones iraniens. Les sanctions entrent en vigueur le 20 octobre.

La veille, les ambassadeurs des États membres de l’UE avaient approuvé des sanctions contre l’Iran pour son implication dans la guerre. Les médias ont affirmé que les restrictions avaient été approuvées contre trois personnes et un fabricant de drones. 

Il s’agissait probablement de la société Shahed Aviation Industries, car elle est responsable de la conception et du développement du drone iranien.

Cette semaine, le président polonais Andrzej Duda s’est entretenu avec le président iranien Ebrahim Raisi au sujet de la livraison de drones iraniens à Moscou. Mr. Duda a averti que la Pologne avait l’intention de s’opposer activement à tout achat d’armes par la Russie. Par ailleurs, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni envisagent de soulever la question de l’approvisionnement en drones.

L’Iran fournit à la Russie des drones kamikazes

L’Iran envoie à la Russie des drones kamikazes de combat avec lesquels il attaque les villes ukrainiennes. Les envahisseurs russes tentent de cacher l’origine des drones iraniens, en les marquant « Gueran ».

Le premier cas d’abattage d’un drone kamikaze iranien en Ukraine a été enregistré le 13 septembre à Koupyansk. L’armée de l’air ukrainienne a signalé qu’au 19 octobre, 223 Shahed-136 avaient déjà été abattus.

Read all articles by Insight News Media on Google News, subscribe and follow.
Retour en haut